Le Mexique

La Roul'HOT

Food, Drink & Lifestyle

Le tour du monde de la cuisine
Le Mexique

 

LE MEXIQUE

Chili con carne

 

Vous avez dit cuisine mexicaine ? - Cuisine mexicaine ou tex mex ?

 

Quelles sont les différences et les points communs entre les cuisines mexicaine et tex mex ? Zoom sur une confusion fréquente entre deux cuisines aux origines voisines.

 

Attention, scoop : le chili con carne, les burritos ou encore les fajitas ne sont pas des symboles de la cuisine mexicaine mais de la cuisine tex-mex, qui vient non pas du Mexique mais des États-Unis.

Bien entendu, cela ne signifie pas que la cuisine traditionnelle mexicaine soit supérieure à la cuisine tex-mex : on peut parfaitement aimer et cuisiner les deux, mais il est préférable d'éviter l'indignation des Mexicains en leur demandant un chili con carne.

 

D'un côté, on a la cuisine traditionnelle mexicaine, basée sur une trilogie ancestrale de produits : le maïs, les haricots et les piments (« chiles » très variés et pas toujours piquants !). D'autres ingrédients autochtones, comme les tomates, les courges, les avocats, le cacao et la vanille viennent enrichir la palette de saveurs et de couleurs de l'alimentation quotidienne.

 

De l'autre côté, d'une frontière en l'occurrence, on trouve la cuisine tex-mex, créée par les immigrants mexicains aux États-Unis, les « Chicanos ». En adoptant les ressources et habitudes locales, ils donnèrent en effet naissance à une véritable cuisine « fusion » qui mêle des traditions mexicaines et texanes, avec des influences espagnoles et indiennes.

Riche en fromage, viande et épices, caractérisée par des plats rapides à préparer, c'est elle que l'on trouve le plus souvent en France dans les restaurants dits mexicains (qui le sont donc rarement) et dans les kits tout prêts du supermarché.

 

Les deux cuisines présentent bien sûr des points communs, mais aussi des différences de procédés et d'ingrédients. Pour compliquer le tout, certaines spécialités tex-mex se dégustent désormais aussi au Mexique.

 

Vous l'aurez donc compris : les frontières culinaires ne sont jamais étanches et il n'est pas toujours facile de distinguer de façon radicale toutes les spécialités mexicaines et tex-mex. Retenez surtout qu'il ne faut jamais demander un chili con carne ou une fajita à un Mexicain sous peine de le vexer.

En revanche, si vous voulez fayoter (en l'occurrence « frijoleter ») et jouer au touriste culturellement éveillé, goûtez aux sauterelles grillées et autres petites punaises vivantes. Trop fades ? Saupoudrez-les de « sal, chile y limon » (sel, piment et citron), un trio d'ingrédients fondamental des cuisines de rue du Mexique. Bon appétit !